Friday, 20 January 2012

Le Mabinogi de Branwen ... Mythes Celltique ...


Mon second tableau sur le thème du Mabinogion dans mes " Mythes Celtiques " .représente Bran et sa soeur: Branwen ...
Le Mabinogi de Branwen:





Le second conte des Mabinogion traite des relations difficiles entre les nations celtes. La guerre est le thème central, et on voit une glorification du guerrier héroïque. La guerre, les razzias sont d'ailleurs des notions récurrentes dans la civilisation celtique. Bran est un géant, dont le nom signifie « corbeau », animal emblématique des divinités associées à la mort.
L’histoire de Matholwch représente trois infractions à chacune des classes indo-européennes : la violation du traité de paix (nature juridique) est une faute qui relève de la première fonction ; le piège tendu par Matholwch pour massacrer les « Bretons » est une faute contre l’éthique de la fonction guerrière ; la disgrâce de Branwen est une atteinte à la fonction de production.

Le mariage et la disgrâce de Branwen

Matholwch, le roi d'Iwerddon (l’Irlande), débarque dans l’île de Bretagne avec une flotte de treize navires. Il se rend à la cour de Bran le Béni, le géant fils de Llyr, pour lui demander la main de sa sœur Branwen, et ainsi conclure un traité de paix. Après délibérations, le conseil décide d'agréer la demande et tous se rendent à Aberffraw pour célébrer le mariage pour les noces. La nuit même, Matholwch et Branwen dorment ensemble.
Evnissyen, le demi-frère de la jeune fille, furieux de ne pas avoir été consulté, coupe les lèvres, les oreilles, les paupières et la queue des chevaux des Irlandais, dans l’espoir de rompre l’accord. Devant l’affront, Matholwch va repartir pour l’Irlande, mais l’offense est réparée par le don de nouvelles montures, une baguette d’argent et une plaque d’or et d’un chaudron magique, qui a le pouvoir de ressusciter les guerriers morts au combat. Matholwch emmène sa nouvelle épouse en son royaume, où elle est bien accueillie ; l’année se passe dans la « gloire » et la « célébrité » et Branwen donne naissance à un fils Gwern.
L’année suivante, des rumeurs circulent à propos de l’affront subit par Matholwch et, en guise de vengeance, on exige que Branwen soit chassée du lit royal et condamnée à faire la cuisine dans la cour, où chaque jour le cuisinier vient lui donner une gifle. De plus, toutes les relations sont interdites entre l’Irlande et le pays de Galles. Ce traitement va durer pendant trois ans, pendant lesquels elle élève un étourneau. Elle envoie l’oiseau, porteur d’un message, à son frère Bran.

L’invasion de l’Irlande

Dès qu’il reçoit le message de Branwen et qu’il a connaissance de sa disgrâce, Bran le Béni, il réunit les 154 royaumes et débarque en Irlande, ne laissant que sept guerriers pour défendre son royaume. Pour éviter la guerre, Matholwch propose d’abdiquer et de confier le royaume à son fils Gwern, qui est donc le neveu de Bran. On construit un bâtiment immense pour accueillir les belligérants (Bran est un géant qui ne peut entrer dans aucune maison, ni monter sur aucun bateau, il a traversé la mer d’Irlande à gué). Mais les Irlandais décident de piéger les Gallois : de chaque côté des 100 colonnes de la maison, ils accrochent des sacs de farine contenant chacun un guerrier. Evnissyen découvre le stratagème et tue les 200 guerriers irlandais en leur écrasant la tête. La réunion a finalement lieu, chaque camp dans une partie de la maison. Gwern va successivement auprès de chacun de ses oncles : Bran le Béni, Manawyddan Fab Llyr, Nisien. Quand le garçon s’approche d’Evnissyen, celui-ci le saisit par les pieds et le jette dans le brasier.
La guerre est totale, Evnissyen détruit le chaudron magique et tous les Irlandais sont tués. Côté gallois, il n’y a que sept survivants.

La tête coupée de Bran le Béni

Les guerriers gallois survivants sont Pryderi, Manawydan, Gliuieu Eil Taran, Taliesin, Ynawc, Gruddyeu et Heilyn. Bran, qui a reçu une lance empoisonnée dans le pied, leur demande qu’ils lui coupent la tête et qu’elle soit enterrée à Y Gwynvryn (la « Colline Blanche ») à Londres, face à la France. Mais durant ce long voyage, la tête coupée sera d’une compagnie aussi agréable, que du vivant de son propriétaire.
Branwen les accompagne, mais elle meurt le cœur brisé et est enterrée à Glan Alaw. Les sept vont à Harddlech avec la tête de Bran et pendant qu’ils festoient, les oiseaux de Rhiannon viennent chanter pour eux. Au bout de sept ans, ils partent pour Gwales en Pembroke, où ils demeurent vingt-quatre ans. Puis ils gagnent Londres, où ils enterrent la tête de Bran.

55X60 acrylique, encre , aquarelle et crayons sur toile vernie

No comments:

Post a Comment

A Witch does not believe..A Witch Knows...

Hello dear ones and welcome in my pagan workshop


In this site, you will find all my créations and you'll be abble to buy your favourite ones in my Etsy shop just by a click on the pics or the Etsy shop widget in the right sidebar


10 % of my profits are poured in donations at the IFAW :International found for animal Welfare
http://www.ifaw.org/france
!

You can translate the site easely with the widget on the right :)

You can see a large choise of my work in the diaporama just below

Please feel free for asking any question by the contact link



So have a nice time here and enjoy :)

Brightest Blessings

Yabyum